venerdì 2 luglio 2010

Lui sous la pluie













Lui sous la pluie
D'un hivers sans voie
Lui qui poursuit
Son puzzle déglingué
Lui dans sa nuit
Lui qui détruit
Son ombre inachevée

voudrait voir une seule fois le soleil une seule fois son bras atteindre la lune

mais c'est perdu
Sous le joug des terriens

Réservés aux pingouins

A la marée sans Lune
En venant féconder
Le ventre des lagunes
et ses corps écorchés
S'immolaient aux vagues blessées
A la marée sans Lune

Sous les embruns glacés
D'une chambre fréquenter
par les miroirs autochtones
lui reste et survis
Sans doute par élégance
Peut-être par courtoisie
surement par arrogance

poeme de elisabeth vaury