venerdì 17 settembre 2010

wanted

M'écouterez vous lorsque je ne serai plus
comme moi je l'ai fait lorsque vous étiez?
voilà que de nouveau il m'appartient de vous supplier
une oreille tendue.
O rassurez vous, gardez la pour vous éperdue

elle est a vous, sacre de votre égo ou rien d'autre ne se niche
meme moi cette maitresse de vos nuits de débauches
qui ne fut qu'une portée pour que d'autres puissent inonder vos couches
ou votre pluie a envahie mes entrailles quasi mortes vers l'avenir

serais ce mon chatiment d'avoir voulu affronter ses clandestins effroyablement doux du soir au matin ?
o ne vous y trompez pas si ce qu'a fait de vous ce siècle appauvri
n'avait pas aveuglé le miroir des années dont vous etes si mal nourri

mon tombeau j'aurai creusé dans l'abysse de votre decors
mais dites moi dans cette bibliothèque si singulière où devais - je trouver
l'accord?
caressez vous l'oreille cher, mais cependant faites attention de ne pas l'avaler
d'autres en sont devenus fous et meme aliénés

texte de elisabeth vaury france
video de maurizio barraco italia